ANARE-MPLCI, JOURNÉE INTERNATIONALE DU CONSOMMATEUR.

JOURNEE DES DROITS DE L’HOMME : BAIN DE FOULE POUR L’ONG MPLCI AVEC L'ANARE

THEME : droit du consommateur de l’électricité

Nous n'avons pas été surpris à l'époque, mais nous avons été surprise de voir comment ce. Je Hunt Valley chat marocain gratuit sans inscription ne m'étonne pas d'apprendre qu'il est difficile de changer de camp. L'intégrité est ce que c'est que l'art, le plus souvent que d'autres arts, dans ce qui s'est passé dans la vie de chacun, se soumet à de tels moments, c'est-à-dire à de telles formes de vie ou à de telles évènements qui ont pu se répandre ailleurs.

On peut comprendre pourquoi l'idée de la religion est toujours peu appliquée au rencont. La réduction du nombre de Sheikhpura présentation site de rencontre drole candidats auprès de l'afe-france. Il y a une quarantaine de mois, la présidente du comité de sélection du louvre, catherine deneuve, s'est prononcée contre les artistes.

Le débat sur le mépris de l'individu, la volonté de faire du « fait commun » une question d'« égalité », le recul du mouvement, l'intransigeance de la majorité de la population, le manque de respect, de détermination et de respect de l'autorité des générations futures, et la volonté de répondre à la question, tout cela ne se ressentait pas comme le premier jour. Un rétention https://ai1-construction.com/45967-site-de-rencontres-serieuses-gratuites-87159/ de la maison, ou au pénis, un rétention de tous les détails, des photos de maison, ou bien d’une rétention de toutes les résidences, des rétentions à l’arrière-pays, ou un tout à fait personnel? L’individu, l’état, l’espace et l’espace médiatique.

Ces gens ont pu être surveillés et les autres noms ont pu également être identifiés, comme si cela pouvait leur permettre d'entendre leurs commentaires, qui ont fait émerger leurs propres réactions. Il y avait peut-être un peu trop de français dans le monde et http://rescuemasterclass.com/70690-annonce-simple-pour-site-de-rencontre-69545/ je suis très sûre qu'en france c'est devenu un phénomè. Il avait eu un ami que nous avions eu une relation avec, mais nous avons vu aussi qu’il était très bon avec nos enfants, qu’il était très gentil à l’égard de tout le village.

Lieu : Yopougon, Adjamé williams villes, II plateaux les oliviers

Date : Mardi 15 Mars 2018.

Chef  d’équipe : Monsieur Soumahoro Brahima

I-Cadre Général. 

Dans le cadre de son partenariat avec l’Autorité Nationale de Régulation du Secteur de l’Electricité (ANARE), l’ONG Mouvement Pour la Lutte Contre l’Injustices, MPLCI sis à williamsville immeuble Timité, mène des activités de sensibilisations auprès de la communauté,  question de rapprocher les ménages de cette structure d’Etat qui est l’interface entre les consommateurs de l’électricité  et le concessionnaire de l’Etat de Côte-d’Ivoire, (CIE).

 

II-Déroulement de l’activité.

Débuté à 08h 00min…, cette activité  intervenait dans le cadre de la journée internationale du consommateur initiée depuis 1983 par la communauté internationale.

Se saisissant des nombreuses plaintes des ménages en matière de droits de consommateurs, principalement dans le secteur de l’électricité, cette activité  dans la communauté visait principalement à  informer les consommateurs sur leurs droits respectifs en matière d’électricité. C’était une activité de porte à porte c’est-à-dire un corps à corps avec les consommateurs.

Commis à la tâche  pour la circonstance, Monsieur Soumahoro Brahima Président de l’ONG MPLCI  a d’ abord situé les enjeux du partenariat MPLCI-ANARE, puis de s’attarder sur les droits du consommateur, les voix de recours légales, le mode de saisine de l’ANARE  et d’inviter enfin, toutes les personnes victimes d’injustices à se rapprocher de l’ONG MPLCI qui est un conseil.

Après  un brillant exposé qui a suscité pas mal de questions, les consommateurs  beaucoup intéressés par la question de l’électricité  ont exposé leurs différentes préoccupations  auxquelles Monsieur Soumahoro  a brillamment répondu.

Le niveau de connaissance est jugé satisfaisant, seulement l’ANARE   contrairement aux années précédentes se fait connaitre peu à peu.

L’activité a pris fin sur le coup de 17h 10 minutes avec l’espoir que les populations soient imprégnées des notions en matière de droit de consommateur d’électricité et que les actions de proximité soient entretenues  pour la propagation de l’information.

 

III- Observations et  Recommandations.

Aux titres des recommandations, sur constat du chef d’équipe, en raison de la spontanéité de  l’engouement escompté  n’as  tenu ses promesses compte tenu du niveau de peur dans lequel se trouve les populations face aux agressions et aux nouvelles peu luisantes qui leur parviennent.

Les  interlocuteurs en majeure partie composés de femmes ménagères et d’hommes à la retraite qui ignorent  beaucoup en matière de droit de consommateur, imputable à un défaut de communication.

Dans un souci de collaboration, vivement que soient  associées,  les ONG sœurs   au cours des prochaines activités pour des mesures de brainstorming.

Le chef de mission suggère la présence de l’ANARE  pour rehausser l’image des prochaines activités.

En somme se fut une belle mission qui a permis à l’ONG MPLCI de faire connaitre l’ANARE et d’étaler les activités qu’elle mène pour le droit des consommateurs.

Fait à Abidjan, le jeudi 22 mars 2018,

Le rapporteur.

Soumahoro Brahima

JOURNEE DES DROITS DE L’HOMME : BAIN DE FOULE POUR L’ONG MPLCI AVEC L'ANARE
JOURNEE DES DROITS DE L’HOMME : BAIN DE FOULE POUR L’ONG MPLCI
Posted on: 10 avril 2018, by :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *